Présentation de la ComNat-ALPC

Structure nationale à vocation sous régionale, la Commission Nationale de lutte contre la Prolifération et la Circulation illicite des Armes Légères et de Petit Calibre (ComNat-ALPC) a été créé par décret n°2009-154 du 30 avril 2009, conformément aux recommandations de la Convention de la CEDEAO sur les Armes Légères et de Petit Calibre (ALPC).


La ComNat-ALPC est l’établissement public en charge d’assister le Gouvernement Ivoirien dans la conception et la mise en œuvre de sa politique nationale de lutte contre la prolifération et la circulation illicite et l’usage abusif des ALPC.


Elle assure également les relations de coopération technique dans le domaine de la lutte contre la prolifération et la circulation illicite des ALPC avec les organismes appropriés, les organisations sous-régionales, régionales et internationales.


Ses missions sont les suivantes :


•    Emettre des avis et faire des suggestions ou propositions au gouvernement en vue de mener ou favoriser toute action concourant  à la lutte contre la prolifération et la circulation illicite des ALPC ;
•    Mener en collaboration avec les ministères techniques et les organisations concernées, toutes études, réflexions et actions visant à lutter efficacement contre ce fléau ;
•    Initier et impulser toute action pédagogique tendant à sensibiliser les populations sur les dangers liés à la prolifération et à la circulation illicite des ALPC ;
•    Collecter, centraliser et exploiter tous les renseignements et informations relatifs à la fabrication et au commerce des ALPC ;
•     Superviser la collecte et la destruction des ALPC ;
•    Appuyer les Forces de défense et de sécurité dans le marquage et la gestion des stocks d’armes qu’elles détiennent ;
•    Evaluer les besoins et  mobiliser les ressources nécessaires à la lutte contre la prolifération et la circulation illicite des ALPC.


 

Réalisations de la ComNat-ALPC

Conformément à son plan d’action triennal, la ComNat-ALPC a réalisé des activités à travers les axes stratégiques suivants :


PREVENTION ET REDUCTION DE LA VIOLENCE ARMEE


-    Poursuite de l’action pilote de l’Observatoire sur la Violence Armée ; 141 observateurs participent au transfert des données sur la plateforme
-    Participation des communautés au diagnostic sécuritaire.
-    Elaboration d’un manuel du gestionnaire de l’Observatoire sur la Violence Armée
-    Analyse périodique des données collectées.


SENSIBILISATION ET INFORMATION


-    Elaboration et diffusion de supports de communication et de sensibilisation sur la problématique des ALPC (tee-shirts, affiches, Prêt à Diffuser télés et radios, Affiche 12m2, bulletin d’information) auprès du public cible.
 
-    Mise en œuvre de campagnes  de sensibilisation de proximité pour le dépôt volontaire des armes avec l’appui des ONG locales.


RENFORCEMENT DES CAPACITES DES STRUCTURES LOCALES


-    Developpement d’outils relatifs  aux diagnostics sécuritaires, à l’identification et à la mise en œuvre de micro projet de sécurisation communautaire.
-    Elaboration d’un manuel de sécurité communautaire.

 

GESTION ET SECURISATION PHYSIQUE DES SITES DE STOCKAGE

-    Mise en place d’un groupe d’expert pour la réalisation de l’état des lieux des règlements, procédures et outils de gestion des stocks d’armes.
-    Elaboration en cours d’un manuel de gestion des stocks d’armes répondant aux normes et standards internationaux.
-    Réalisation en cours des travaux et fournitures des équipements nécessaires à la mise en place de sites nationaux de destruction des armes, munitions et explosifs.
-    Collecte de 6240 armes et 402 000 munitions.
-    Destruction (par découpage et incinération) de 5200  armes non fonctionnelles et non marquées.
-    Formation de 90 armuriers des forces Nationales sur l’entreposage et l’enregistrement des ALPC  sur toute l’étendue du territoire national.
-    Marquage et enregistrement de 10 705 armes des forces Nationales les opérations de marquage des armes de la Police en est cours ;
-    Installation et Interconnexion du serveur de la Direction Générale de la Police Nationale  à 12 districts de police (Abidjan, Abengourou, Aboisso, Korhogo).

  

CADRE LEGAL NATIONAL RELATIF AUX ALPC

-    Adoption le Mercredi 20 février 2013  du décret portant ratification de la convention de la CEDEAO sur les ALPC.

 

RECHERCHES

-    Réalisation d’une étude sur les entreprises de sécurité privée.


 


Renforcement des capacités des structures locales


Renforcement des capacités des structures locales


Gestion et sécurisation physique des sites de stockage - Opération de destruction d'armes

Perspectives


-    Renforcement de la mise en place de programmes de sécurité communautaire.
-    Renforcement des opérations de collecte des ALPC.
-    Contrôle de la production artisanale (études, identification des producteurs etc.).
-    Renforcement de la coopération et des capacités des différents acteurs nationaux impliqués dans la problématique des ALPC.
-    Renforcement du contrôle des ALPC aux frontières (coopération transfrontalière, formation, équipements ; sensibilisation des communautés, etc.).
-    Renforcement des actions de mobilisation des ressources.



Organigramme

Organigramme

 

Comment trouvez-vous le nouveau site web de la ComNat-ALPC?
Excellent
Bon
Acceptable
Pas satisfaisant


Voir les résultats
NOS PARTENAIRES