SECURITE / LES CAPACITES DES GESTIONNAIRES DES DONNEES  DE LA POLICE NATIONALE RENFORCEES

SECURITE / LES CAPACITES DES GESTIONNAIRES DES DONNEES DE LA POLICE NATIONALE RENFORCEES

Service Communication ComNat-ALPC, 31-03-2017

La Commission Nationale de lutte contre la Prolifération et la Circulation illicite des Armes Légères et de Petit Calibre (ComNat-ALPC) en partenariat avec le Gouvernement du Japon, à travers le PNUD, a organisé un atelier de formation de 32 gestionnaires de donnés de la Police Nationale, du 23 au 24 mars 2017 à Grand-Bassam-Hôtel Etoile du Sud.

Ce renforcement des capacités s’inscrit dans le Programme d’appui à la lutte contre les Armes Légères et de Petit Calibre (ALPC) et à la Sécurisation Communautaire, conformément au Plan d’action National de lutte contre les ALPC.
Cette formation permettra aux armuriers de la Police Nationale d’avoir des connaissances sur l'enregistrement et le traçage électronique des armes par le logiciel RSTS (RECSA System for Tracind Small Arms). Ce logiciel recueille en temps réel  et assure la gestion informatisée des stocks  afin de constituer une base de données électronique d’armes en renforçant ainsi leur gestion au quotidien.
Ce sont à ce jour, 11 sites de la Police Nationale qui ont été connectés à la Direction de la Police, 14 escadrons de la Gendarmerie connectés au Commandement Supérieur et 16 escadrons des FRCI reliés à l’Etat Major. Ledit projet prévoit aussi, dans son Programme d’Activités 2017, l’extension de ce réseau à 11 sites supplémentaires qui sont : la BAE, la BAT, la BSP, la CRS1, la CRS2, la FRAP, la Direction de la Police Criminelle, l’Ecole Nationale de Police, le District d’Adjamé, le District d’Abobo et le District de Yopougon.
Lors de la cérémonie d’ouverture M. Mohamed Medhi Ag Rhissa, Conseiller Technique principal du Programme ALPC/ JAPON a souligné que « c’est toujours bon de former les armuriers pour acquérir les bonnes pratiques en vue d’une meilleure gestion des armes et munitions de leurs unités respectives » , avant d’ajouter que « le PNUD réitère sa volonté d’intensifier sa coopération avec la Côte d’Ivoire sur les questions relatives au contrôle des armes »
Pour sa part, le représentant du Président de la ComNat-ALPC, le Secrétaire Exécutif, M. Djokouéhi Léon a indiqué la nécessité du contrôle des armes qui ne pourra se faire dans l’ignorance. Selon lui  « la gestion électronique est donc un élément incontournable pour la gestion informatisée des armes» a t-il laissé entendre. Ainsi, la lutte contre les ALPC doit se faire par une optimisation de la gestion des stocks informatisés.
Pendant les sessions de formation, les Experts en sécurité et les armuriers ont échangé sur les thèmes centraux que sont la sécurisation, la neutralisation, l’enlèvement et le stockage des armes et engins explosifs. Mais encore, sur le projet d’interconnexion à travers des notions théoriques sur l’application du système RSTS et de tout son environnement. A la fin de chaque module des exercices pratiques leur a été soumis afin d’évaluer les acquis, puis, une brève cérémonie de clôture ponctuée  par la remise de diplômes de participation aux auditeurs.
Notons que, le PNUD accompagne la ComNat-ALPC avec l’appui financier du Gouvernement Japonais depuis plusieurs années à l’amélioration de l’environnement sécuritaire Ivoirien. Et s’est engagé à poursuivre l’interconnexion des structures de la Police nationale pour la gestion et la sécurisation de des stocks d’armes selon la convention de la CEDEAO sur les Armes Légères. A cet effet,  plusieurs formations se sont succédées afin de permettre aux utilisateurs d’avoir une meilleure maitrise de ce logiciel pour une gestion efficace de l’ensemble du réseau. Ainsi, les armuriers ivoiriens  ont aujourd’hui  une bonne maitrise du logiciel.

 

 

A LIRE AUSSI


L`étude sur la production artisanale d`armes à feu en Côte d`Ivoire   Les résultats partagés  L`étude sur la production artisanale d`armes à feu en Côte d`Ivoire   Les résultats partagés 

La Commission Nationale de lutte contre la prolifération et la circulation illicite des Armes Légères et de Petit Calibre (ComNat-ALPC) en partenariat avec le PNUD a organisé ce jeudi, un atelier de restitution de l`&ea ...

Lutte contre la Prolifération des Armes Légères :   480 armes saisies détruites au Tribunal de Soubré Lutte contre la Prolifération des Armes Légères :  480 armes saisies détruites au Tribunal de Soubré


Une importante cérémonie de destruction d’armes Légères et de Petit Calibre (ALPC) a eu lieu ce mercredi 13 septembre  2017 au tribunal de Soubré en présence de partenaires et acteurs de l ...

LES DEPOSANTS VOLONTAIRES D’ARMES SALUENT LES ACTIONS DU PNUD ET DE LA ComNat-ALPC LES DEPOSANTS VOLONTAIRES D’ARMES SALUENT LES ACTIONS DU PNUD ET DE LA ComNat-ALPC

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme « d’appui à la lutte contre la Prolifération et la Circulation Illicite des armes légères et de Petit Calibre et à la Sécurisation Communaut ...

PARTENARIAT ET ECHANGE D’EXPERIENCES ENTRE LA COMNAT-ALPC ET L’AMBASSADE DE SUISSE EN CÔTE D’IVOIRE PARTENARIAT ET ECHANGE D’EXPERIENCES ENTRE LA COMNAT-ALPC ET L’AMBASSADE DE SUISSE EN CÔTE D’IVOIRE

Le jeudi 10 août 2017. Le Président de la Commission Nationale de Lutte contre la Prolifération et la Circulation Illicite des Armes Légères et de Petit Calibre (ComNat-ALPC), le Préfet hors Grade, Kouadio ...

DEPÔT VOLONTAIRE D’ARMES DETENUES ILLEGALEMENT DEPÔT VOLONTAIRE D’ARMES DETENUES ILLEGALEMENT

REMISE DE MICRO-PROJETS A 32 DEPOSANTS VOLONTAIRES AU NORD
 
Dans le cadre de ses appuis au Gouvernement de Côte d’Ivoire en vue de contribuer à l’amélioration de l’environnement sécurit ...


Retour à la Une
+ d'articles

 

 

Comment trouvez-vous le nouveau site web de la ComNat-ALPC?
Excellent
Bon
Acceptable
Pas satisfaisant


Voir les résultats
NOS PARTENAIRES