Projet  CEDEAO-UE sur les armes légères : Abidjan accueille la 5ème réunion du Comité de Pilotage

Projet CEDEAO-UE sur les armes légères : Abidjan accueille la 5ème réunion du Comité de Pilotage

Service Communication ComNat-ALPC, 09-05-2017

 

Abidjan le 2 mai 2017. A l’initiative de la Commission Nationale de lutte contre la prolifération et la circulation illicite des armes légères et de petit calibre (ComNat-ALPC), la Côte d’Ivoire reçoit  depuis ce mardi, 6 pays du Projet CEDEAO-UE sur les armes légères, pour échanger sur les projets réalisés et les Orientations Stratégiques Nouvelles à adoptées dans la lutte contre les ALPC.
Le projet CEDEAO-UE sur les armes légères  d’un montant de 5,6 M d’Euros de 2013 à 2017 et mis en œuvre par le PNUD. Il a pour objectif d’harmoniser les approches de lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre en Afrique  de l’ouest et dans la région du sahel. Le projet s’évertue à prévenir les conflits armés et à sensibiliser les communautés sur les dangers de la violence armée dans les zones frontalières. De façon spécifique il œuvre pour la sensibilisation des communautés sur les dangers des ALPC, pour le renforcement des capacités des forces armées et de sécurité, des commissions nationales et des OSC. L’une des composantes importante  de cette initiative est la mise en œuvre de projets communautaires au profit des populations des zones cibles.
HOUDJE Luc, directeur adjoint de la décentralisation et du développement local, représentant le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité  à souligné l’importance de cette réunion pour la communauté internationale et pour la Côte d’Ivoire. Selon lui « Aucune lutte contre la prolifération des armes légères ne peut être efficace si elle n’intègre pas une participation transnationale. Cette réunion va permettre aux sept pays de la sous-région, dans une synergie d’action, de plancher sur la problématique du contrôle des armes (…) Les bons résultats du projet vont permettre son extension aussi bien dans l’espace que dans le temps pour accroitre les moyens de tous les pays de la CEDEAO à travers leur commissions nationales, outils essentiels pour lutter contre les ALPC »
Pour la commissaire générale de la commission paix et sécurité de la CEDEAO, Halima Ahmed « le moment est venu de faire le bilan aux fins de formuler des politiques adéquats. Le cas de la ComNat Côte d’Ivoire  est une véritable réussite en matière de sensibilisation au dépôt volontaire des armes, de destruction et de marquage d’armes ».
Stefania Marrone, représentant le chef de la délégation de l’Union Européenne a rappelée que «  Ce projet témoigne de la bonne collaboration entre l’Union Européenne, la CEDEAO et le PNUD »
Pour Luc Gnonlonfoun, Directeur Pays Adjoint PNUD  « Le projet a démarré en Côte d’Ivoire en 2015 et il y a eu un certain nombre de résultats importants en matière de collecte et de destruction d’armes, des activités de renforcement de capacité et de dialogue pour améliorer la cohésion sociale. A ce titre nous avons fait un plaidoyer au niveau de la CEDEAO et de l’UE pour demander des ressources additionnelles pour la zone ouest de la Côte d’Ivoire, mais également au-delà de la sous-région, à cause des conflits incessants entre communautés, les prises d’otage, en passants par les attentats terroristes et autres crimes organisés ».
Le Président de la ComNat-ALPC, le préfet hors grade KOUADIO Yao a pour sa part montré les bienfaits du projet au sein des communautés et que « cette rencontre du comité de pilotage permet de développer le partage d’expériences dans la perspective d’orientation stratégique nouvelle de la lutte contre les ALPC »
Une présentation du film sur les performances du programme a permis de mettre en évidence les composantes du programme et surtout les projets communautaires exécutés au profit des populations en matière de Santé, d’éducation, d’eau et assainissement.
Né dans le cadre du 10ème  Fond Européen de Développement (FED), le projet CEDEAO-UE sur les armes légères est une initiative pilote de Désarmement contre développement communautaire dans  7 pays notamment le Niger, le Mali, le Nigéria, la Côte d’Ivoire, la Guinée forestière, le Libéria et la Sierra Leone.
Notons qu’à la suite de la réunion d’Abidjan, une délégation officielle de projet CEDEAO-UE sur les armes légères s’est rendu du 3 au 5 Mai à San-Pedro, Grabo et Tabou pour des cérémonies de remises de matériels à 5 commissions déconcentrées de la ComNat-ALPC et l’inauguration du centre de santé réhabilité de Grabo par le projet en Côte d’Ivoire.

 

 

A LIRE AUSSI


ATELIER-BILAN ET DE PLANIFICATION 2018-2020 ATELIER-BILAN ET DE PLANIFICATION 2018-2020

LA ComNat-ALPC fait le point des activités 2017

 

TRAITE SUR LE COMMERCE DES ARMES TRAITE SUR LE COMMERCE DES ARMES

Les outils et procédures de contrôle de transferts des armes renforcés

...

APPUI AUX INSTITUTIONS DE SECURITE APPUI AUX INSTITUTIONS DE SECURITE

Le Guide de procédures de gestion des stocks d’armes et munitions remis aux autorités

LE PNUD ET LA ComNat-ALPC INTENSIFIENT LES ACTIONS DE SECURITE COMMUNAUTAIRE LE PNUD ET LA ComNat-ALPC INTENSIFIENT LES ACTIONS DE SECURITE COMMUNAUTAIRE

Des microprojets pour 225 déposants volontaires au Nord

Dans le cadre de ses appuis au Gouverneme ...

L`étude sur la production artisanale d`armes à feu en Côte d`Ivoire   Les résultats partagés  L`étude sur la production artisanale d`armes à feu en Côte d`Ivoire   Les résultats partagés 

La Commission Nationale de lutte contre la prolifération et la circulation illicite des Armes Légères et de Petit Calibre (ComNat-ALPC) en partenariat avec le PNUD a organisé ce jeudi, un atelier de restitution de l`&ea ...


Retour à la Une
+ d'articles

 

 

Comment trouvez-vous le nouveau site web de la ComNat-ALPC?
Excellent
Bon
Acceptable
Pas satisfaisant


Voir les résultats
NOS PARTENAIRES