La COMNAT-ALPC, le PNUD et le Projet CEDEAO-UE sur les armes soulagent les populations des zones frontalières

La COMNAT-ALPC, le PNUD et le Projet CEDEAO-UE sur les armes soulagent les populations des zones frontalières

Service Communication ComNat-ALPC, 10-05-2017

Dans le cadre de ses activités, la ComNat-ALPC bénéficie de l’appui financier de l’Union Européenne à travers le PNUD pour mettre en œuvre les activités du Projet CEDEAO-UE sur les armes légères. Ce projet sur les armes légères d’un montant de 5.6 millions d’euros vise à sensibiliser les communautés sur les risques liés à la prolifération illicite des Armes Légères et de Petit Calibre (ALPC). Elle s’évertue à renforcer les capacités des institutions de sécurité et des communautés en vue de renforcer la sécurité aux frontières Ouest du pays. Aussi elle encourage les communautés au dépôt volontaire des ALPC en échange de projets de développement à base communautaire.
Le projet a effectué une série d’activités sur le terrain avec une délégation d’officiels du Pnud, de la ComNat-ALPC, de la CEDEAO et de l’Union Européenne. Les membres de la délégation ont participé 03 au 05 Mai 2017 à la réunion technique du comité de pilotage, renforcé les capacités des autorités préfectorales, des forces armées et à la remise des clés du centre de santé de Grabo. Les communautés de San-Pedro, tabou et Grabo ont pu bénéficier de l’appui de l’Union Européenne.
Conformément à son axe relatif à la mise en œuvre des microprojets à base communautaire en échange de la collecte des armes, le projet CEDEAO-UE a financé et réalisé plusieurs projets de développement communautaire préalablement identifiés par les communautés dans la zone Ouest et Nord-Ouest de la Côte d’Ivoire. Il s’agit notamment de :
• Au niveau de l’éducation la construction d’un bâtiment de trois (03) classes et d’un bureau à Glan-houyé dans la Région du Tonpki et la réhabilitation de trois (03) salles de classe et d’un logement à Dabadougou dans la Région du Kabadougou.
• Au niveau de la santé, il s’agit de la réhabilitation du centre de santé de Grabo dans la Région de San-Pedro.
• En matière d’eau et d’assainissement, la construction d’un mini château d’eau et la réhabilitation d’une pompe villageoise améliorée à Tenémassa dans la Région du Bafing
• L’acquisition de 900 chaises et 09 bâches à Koharo et Zouèbli dans la région du Cavally
Grâce à la réalisation de ces projets communautaires, la population peut désormais jouir d’un accès aux infrastructures scolaires et sanitaires proches de leur lieu d’habitation. Ainsi, pendant et après la réalisation de ses projets les différentes communautés se sont rapprochées des unes aux autres et cela a soudé leur cohabitation.

Notons que La lutte contre le trafic des Armes Légères et de Petit Calibre (ALPC) reste toujours un défi majeur à la croissance et au développement de nombreux pays subsahariens en dépit des toutes premières initiatives prises par la CEDEAO pour appuyer ses Etats membres. La violence postélectorale de 2011 en Côte d’Ivoire, la récurrence de la violence armée en Guinée Forestière et la nature du conflit malien, les violences armées liées à la secte Boko Haram au Nigeria constituent une manifestation de l’accès facile aux ALPC dans la sous-région.  En vue d’une réponse à cette instabilité sous régionale, l’Union Européenne, à travers le Xème FED, a décidé de financer l’initiative de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de L’Ouest (CEDEAO) relative à la lutte contre la circulation illicite des ALPC, dans SIX (6) pays pilotes dont ceux de l’Union du Fleuve Mano (Cote d’Ivoire, Guinée Conakry, Liberia et Sierra Leone).
En Côte d’Ivoire, dans la zone frontalière Ouest et Nord-ouest, des activités d’engagement des communautés au dépôt volontaire des ALPC, de renforcement des capacités institutionnelles des acteurs étatiques et non étatiques, de collectes d’armes et de munitions, d’évaluation des besoins des communautés et de mise en œuvre de projets communautaires ont été réalisées au cours des deux (2) premières années d’exécution.
Pour le Président de la ComNat-ALPC le Préfet Hors Grade KOUADIA YAO « ce projet est innovant du fait de son approche inclusive et participative. Les populations cibles bénéficient de projets communautaires qu’ils ont eux-mêmes identifiés. Les résultats au niveau de la Cote d’Ivoire sont visibles et satisfaisants. Il mérite d’être reconduit à d’autres localités pour garantir un environnement sécurité sain et protecteur pour les populations ».
A cet effet, cinq (5) nouvelles Régions ont été identifiées à la frontière Nord de la Côte d’Ivoire pour y mener des activités d’évaluation et d’engagement des communautés au dépôt volontaire d’Armes et de Munitions en échange des projets à base communautaire. Il s’agit des Régions du Folon, Bagoué, Tchologo, Beré et Bounkani.

 

 

A LIRE AUSSI


La ComNat-ALPC PRESENTE SES VŒUX DE NOUVEL AN A LA TUTELLE La ComNat-ALPC PRESENTE SES VŒUX DE NOUVEL AN A LA TUTELLE

Vendredi 5 janvier 2018. La Commission Nationale de lutte contre la Prol ...

ATELIER-BILAN ET DE PLANIFICATION 2018-2020 ATELIER-BILAN ET DE PLANIFICATION 2018-2020

LA ComNat-ALPC fait le point des activités 2017

 

TRAITE SUR LE COMMERCE DES ARMES TRAITE SUR LE COMMERCE DES ARMES

Les outils et procédures de contrôle de transferts des armes renforcés

...

APPUI AUX INSTITUTIONS DE SECURITE APPUI AUX INSTITUTIONS DE SECURITE

Le Guide de procédures de gestion des stocks d’armes et munitions remis aux autorités

LE PNUD ET LA ComNat-ALPC INTENSIFIENT LES ACTIONS DE SECURITE COMMUNAUTAIRE LE PNUD ET LA ComNat-ALPC INTENSIFIENT LES ACTIONS DE SECURITE COMMUNAUTAIRE

Des microprojets pour 225 déposants volontaires au Nord

Dans le cadre de ses appuis au Gouverneme ...


Retour à la Une
+ d'articles

 

 

Comment trouvez-vous le nouveau site web de la ComNat-ALPC?
Excellent
Bon
Acceptable
Pas satisfaisant


Voir les résultats
NOS PARTENAIRES