EVALUATION DES ZONES CRITIQUES ET ENGAGEMENT DES COMMUNAUTES FRONTALIERES  SUR LES DANGERS LIES A LA DETENTION ILLEGALE

EVALUATION DES ZONES CRITIQUES ET ENGAGEMENT DES COMMUNAUTES FRONTALIERES SUR LES DANGERS LIES A LA DETENTION ILLEGALE

Service Communication ComNat-ALPC, 22-08-2017

LA COMNAT-ALPC ET LE PNUD A TRAVERS LE PROJET CEDEAO-UE SUR LES ARMES LEGERES ONT EFFECTUES DU 11 AU 23 JUILLET 2017, UNE MISSION D’IDENTIFICATION DES ZONES CRITIQUES DE DETENTION D’ARMES ET ENGAGEMENT DES COMMUNAUTES FRONTALIERES DE TRANSUA-ASUEFRY-KOUASSI ANANGUINI-DOROPO- TEHINI-GOGO
 
« Nous avons compris votre message. Et c’est avec satisfaction que nous adhérons pleinement à ce projet. Nous nous engageons à déposer les armes, afin de bénéficier de projets communautaires » a indiqué le Chef de village de Kouassi- Ananguini avec toute sa notabilité
En effet, c’est dans le cadre de ses activités que la ComNat-ALPC bénéficie de l’appui financier de l’Union Européenne à travers le PNUD pour mettre en œuvre les activités du Projet CEDEAO-UE sur les armes légères. Ce projet sur les armes légères d’un montant de 5.6 millions d’euros vise à sensibiliser les communautés sur les risques liés à la prolifération illicite des Armes Légères et de Petit Calibres (ALPC). Elle s’évertue à renforcer les capacités des institutions de sécurité et des communautés en vue de renforcer la sécurité aux frontières Ouest et Nord-Ouest du pays. Aussi elle encourage les communautés au dépôt volontaire des ALPC en échange de projets de développement à base communautaire.
Conformément à son axe relatif à la mise en œuvre des microprojets à base communautaire en échange de la collecte des armes, le projet CEDEAO-UE a financé et réalisé plusieurs projets de développement préalablement identifiés par les communautés dans la zone Ouest et Nord de la Côte d’Ivoire, dans le domaine de l’éducation, la santé et en matière d’eau et assainissement.
 Au vu des résultats satisfaisant en Côte d’Ivoire, la CEDEAO ambitionne étendre le projet à d’autres pays transfrontaliers. C’est en ce sens que la mission s’est rendue à la frontière Ghanéenne et Burkinabé pour une séance de travail avec le Comité de sécurité des Frontières desdits pays ( BOSEC), afin de coordonner les actions de lutte contre les ALPC au sein de tous les Etat membres de la CEDEAO.
Rappelons que la lutte contre les Armes Légères et de Petit Calibre (ALPC) demeure toujours un défi majeur à la croissance et au développement de nombreux pays subsahariens en dépit des toutes premières initiatives prises par la CEDEAO pour appuyer ses Etats membres.

 

 

A LIRE AUSSI


La ComNat-ALPC PRESENTE SES VŒUX DE NOUVEL AN A LA TUTELLE La ComNat-ALPC PRESENTE SES VŒUX DE NOUVEL AN A LA TUTELLE

Vendredi 5 janvier 2018. La Commission Nationale de lutte contre la Prol ...

ATELIER-BILAN ET DE PLANIFICATION 2018-2020 ATELIER-BILAN ET DE PLANIFICATION 2018-2020

LA ComNat-ALPC fait le point des activités 2017

 

TRAITE SUR LE COMMERCE DES ARMES TRAITE SUR LE COMMERCE DES ARMES

Les outils et procédures de contrôle de transferts des armes renforcés

...

APPUI AUX INSTITUTIONS DE SECURITE APPUI AUX INSTITUTIONS DE SECURITE

Le Guide de procédures de gestion des stocks d’armes et munitions remis aux autorités

LE PNUD ET LA ComNat-ALPC INTENSIFIENT LES ACTIONS DE SECURITE COMMUNAUTAIRE LE PNUD ET LA ComNat-ALPC INTENSIFIENT LES ACTIONS DE SECURITE COMMUNAUTAIRE

Des microprojets pour 225 déposants volontaires au Nord

Dans le cadre de ses appuis au Gouverneme ...


Retour à la Une
+ d'articles

 

 

Comment trouvez-vous le nouveau site web de la ComNat-ALPC?
Excellent
Bon
Acceptable
Pas satisfaisant


Voir les résultats
NOS PARTENAIRES